> >

La démocratie colombienne : regard à la lumière des élections locales d’octobre 2007

No. 08-06. Mars 2008


Résumé

Le 28 octobre 2007, les Colombiens se sont rendus aux urnes pour élire 32 gouverneurs, 1099 maires, ainsi que tous les représentants des assemblées départementales, des conseils de ville et, dans certains cas, des conseils d’administration locaux. En tout, 18 332 représentations publiques à combler que se disputaient 86 000 candidats. Bien sûr, l’exercice ne visait pas le choix d’un chef de gouvernement au niveau national, mais celui de mandataires locaux. Pourtant ces élections étaient déterminantes, aussi bien en tant que révélateur de la santé démocratique du pays, qu’en tant que précurseur de son état futur. La Colombie, faut-il le rappeler, n’a toujours pas mis fin au conflit armé déclenché il y a près d’un demi-siècle. Par ailleurs, la démocratie locale à proprement parler en est encore à ses premiers balbutiements, puisque l’élection des représentants au suffrage direct n’est en vigueur que depuis 1988. Les élections du mois d’octobre auront-telles été, pour les Colombiens, l’occasion d’exercer un droit de vote en bonne et due forme ? Que signifient de telles consultations électorales dans le contexte d’un pays qui demeure plongé dans un conflit d’une extrême complexité, et quel type de démocratisation peut-on voir émerger du nouveau panorama politique local ? La présente chronique propose quelques pistes de réflexion à partir de ces questions.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin