> >

L’économie solidaire au Brésil : la clé vers une société plus démocratique et plus humaine ?

No. 08-10. Juin 2008


Résumé

L’arrivée au pouvoir du président Luis Inácio Lula da Silva le 1er janvier 2003 a permis à l’économie solidaire (ES) de cesser d’être considérée comme un secteur marginal et d’acquérir ses lettres de noblesse. À la fois expérience de transformation politique, sociale, économique et culturelle, l’ES se veut une réponse et une critique au système économique capitaliste. Elle met alors l’accent sur l’être humain, la démocratie participative, la justice sociale, l’autogestion et le respect de l’environnement. Malgré ses lacunes organisationnelles, l’ES représente un potentiel de développement inégalé à travers des expériences fructueuses qui promettent de révolutionner le marché et de développer une nouvelle société, à la fois plus humaine et plus démocratique.

Pour citer ce texte : Delphine Melanson, "L’économie solidaire au Brésil : la clé vers une société plus démocratique et plus humaine ?", Chroniques des Amériques, n. 08-10. Observatoire des Amériques, Juin 2008. Disponible [en ligne] : www.ameriques.uqam.ca

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin