> >

La déclaration de l’OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail : vers un nouveau compromis universel de progres social ?


Souvent perçue comme un facteur de progrès économique et de
rapprochement des sociétés, la mondialisation suscite de nombreux
fantasmes et autres imaginaires. Nous définirons ce phénomène comme
étant « l’interdépendance économique croissante de l’ensemble des pays
du monde, provoquée par l’augmentation du volume et de la variété des
transactions transfrontalières de biens et de services, ainsi que par les
flux internationaux de capitaux, en même temps que par la diffusion
accélérée et généralisée de la technologie »1. (suite dans le document joint)

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin