> >

Y-a-t-il une dimension politique au débat sur la clause sociale ?


Versant social de la mondialisation économique, le débat sur la clause sociale rappelle que le marché est
le véhicule d’une vision politique du monde. L’essentiel des arguments qui sont invoqués dans cette
polémique, consiste à caractériser ce projet de repli protectionniste ou d’instrument du progrès social. Or
pour nous, la clause sociale, initiative américaine, serait une correction aux abus du commerce qui aurait
l’effet de valoriser les bienfaits du marché. Cette mesure provient essentiellement d’une conception
politique du monde, dans laquelle les droits sociaux viendraient en addition aux libéralisations
économiques, ce qui aurait l’effet de les légitimer.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin