> >

Jusqu’ici tout va bien ? Les modèles québécois et scandinaves face à la concurrence mondial


Paquin, Stéphane, 2009, « Jusqu’ici tout va bien ? Les modèles québécois et scandinaves face à la concurrence mondiale », dans Louis Côté, Benoît Lévesque et Guy Morneau (dir.), État stratège et participation citoyenne, Québec, Presses de l’Université du Québec, pp. 91-109.

Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, le monde connaît la plus importante période
d’expansion économique de l’histoire. Avec la libéralisation des échanges, le développement des
nouvelles technologies de l’information et la constante amélioration des moyens de transport, le
capitalisme est passé en mode turbo. Le volume des échanges de marchandises était, en 2001, 16
fois supérieur à ce qu’il représentait en 1950. Le ratio des exportations mondiales de biens et de
services sur le PIB est passé de 13,5 % en 1970 à 32 % en 20051. La croissance des investissements
directs étrangers a été encore plus spectaculaire : en 1980, ils se situaient autour de 55 milliards de
dollars pour atteindre 200 milliards en 1990-1994. En 2000, les IDE ont atteint un niveau record de
1300 milliards de dollars ! L’année 2006 est également marquée par un record de fusions et
d’acquisitions.

(Suite dans le document joint)

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin