> >

Avis de tempêtes

La crise, N°2


Cette chronique fait suite à celle de septembre ; les fondements de mon analyse de septembre restent
toujours d’actualité quant aux sous-jacents géopolitiques de la situation (position du dollar, déclin des
Etats-Unis, fragilité chinoise)… mais j’étais alors un peu trop optimiste sur l’évolution du système
bancaire international.

J’écrivais :
« A moins que votre Banque ne fasse faillite (et pour ça… pas de panique, au moins pour les grandes
banques européennes, ce n’est pas demain la veille… sauf effondrement généralisé de tout le système
financier mondial… une nano probabilité… »

Nano probabilité : en fait il s’agit d’un très gros « nano », variable suivant la zone considérée ! Cette
perspective et ses conséquences pratiques constituent l’unique objet de la première partie de la lettre…
que je vous invite à prendre très au sérieux. J’en viendrai ensuite, dans une deuxième partie, à des
perspectives plus générales. Mais aucune des deux parties ne sera vraiment réconfortante !

ISSN 2563-9234

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin