> >

Normes du travail, commerce et développement


Dans cet article nous affirmons que le respect et l’application effective des
normes du travail pourraient être un moteur pour la croissance économique de
tout pays. Les normes du travail pourraient exercer un effet positif sur le niveau du
développement humain des travailleurs et de leurs familles. Le respect des normes
est censé augmenter le stock de capital humain qualifié dont dispose la société, et ce,
en favorisant la scolarisation des enfants et la formation continue des travailleurs. Il
est également conçu comme un moyen pour prévenir et lutter contre la pauvreté en
assurant aux travailleurs d’accéder et de bénéficier des systèmes de sécurité sociale en
cas de perte d’emploi, de maladie ou de retraite.
Nous soutenons que l’instauration d’un climat de travail sain et paisible ne peut
qu’améliorer la productivité des employés en les motivant et impliquant davantage
dans le processus de productivité. L’attractivité pour les IDE doit être basée sur une
politique de valorisation du capital humain et non pas le contraire. Une croissance
économique élevée et durable ne peut se faire sans une intégration positive et active du
travailleur dans la chaîne de production en tant que créateur de richesse. La croissance
doit profiter à l’ensemble des acteurs économiques, y compris le travailleur. Elle
doit se traduire par une augmentation de revenus et une protection contre les aléas
économiques de la vie.

(Suite dans les documents joints)

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin