> >

Le Sommet du G20 de Toronto : promesses, déceptions et dérive sécuritaire


Fournier-L’Heureux, Valérie. 2011. « Le Sommet du G20 de Toronto : promesses, déceptions et dérive sécuritaire ». Dans Miriam Fahmy (dir.), L’état du Québec 2011, Montréal : Fides : p. 502-506.

2010 restera une année mémorable pour le Canada, qui fut l’hôte à la fois des Jeux olympiques d’hiver ainsi que des sommets du G8 et du G20. Le Sommet de ce dernier regroupement, qui s’est déroulé à Toronto les 26 et 27 juin 2010, constitue toutefois une déception : « l’occasion ratée du G20 », de titrer le journal français les Échos. Le sommet fut en effet décevant, notamment au regard de la facture salée liée à la sécurité, mais aussi en ce qui a trait aux attentes créées par ce forum, supposé s’atteler à résoudre les déséquilibres économiques mondiaux et s’attaquer aux sources profondes de la crise financière de 2008-2009, d’ordre systémique.

Pour commander L’état du Québec 2011, cliquer ici.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin