> >

Le gouvernement américain face aux mutations de la production de défense : le cas de l’industrie des munitions

, ,

Les munitions figurent parmi les produits militaires qui ont été le plus lourdement frappés par le cycle de révision à la baisse des achats en armements amorcé aux États-Unis au milieu des années 1980 et accéléré après la fin de la guerre froide. Entre 1985 et 1998, le budget affecté aux munitions par le ministère de la Défense a diminué de 78%, passant de 6,4 milliards à 1,4 milliard de dollars. Pour permettre de mieux mesurer l’ampleur du phénomène, signalons qu’au cours de ces 13 années, l’ensemble du budget d’acquisition du ministère a, de son côté, décru de 39% (passant de 70,5 milliards à 42,8 milliards de dollars). Les pertes de marché ont donc été proportionnellement deux fois plus élevées dans les munitions.

L’article complet se trouve en pièce jointe.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin