> >

Intensification des liens entre les États-Unis et la Communauté de l’Afrique de l’Est

Volume 8, numéro 3


Résumé analytique

L’Afrique n’est plus le terrain réservé des organisations d’aide au développement mais devient lieu de concurrence pour les grandes puissances qui tissent chacune à sa ma-nière de nouveaux liens avec les États africains. La der-nière manifestation de cette nouvelle réalité s’est dérou-lée le 26 février dernier alors que les États-Unis et la Communauté d‘Afrique de l’est ont signé un accord commer-cial. De portée modeste, cet accord représente une première pierre vers un futur accord de libre-échange.

Le débat sur l’adoption du Trade Promotion Authority fait toujours rage au Congrès américain et le calendrier privi-légié par l’administration Obama ne pourra être respecté. Celle-ci cherche à le faire adopter durant le mois de mars afin de faciliter la conclusion du Partenariat transpaci-fique en avril.

Finalement, la Présidente de la réserve fédérale a défini-tivement fermé la porte à l’introduction dans les accords commerciaux de mesures pour combattre la manipulation des devises

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin