> >

Le bilan de la politique commer-ciale d’Obama en jeu

Volume 8, numéro 6


Résumé analytique

Il reste quelques semaines au Président Obama pour réussir à faire adopter le projet de loi lui octroyant la Trade Promotion Authority (TPA), qui représente la clé permettant d’en venir à une entente dans les prochains mois sur le Partenariat transpacifique (TPP) et, plus tard, le Partena-riat transatlantique (TTIP). Il est encore possible que ces deux accords soient signés sous son mandat, et c’est pour-quoi une certaine frénésie s’est emparée de la colline du Capitole alors que les compromis et ententes parallèles se multiplient afin de réussir à réunir le nombre de voix né-cessaire à l’adoption de ce projet de loi. Le Sénat a donné son accord le 22 mai dernier ; il reste maintenant à obte-nir l’assentiment de la Chambre pour que ce débat qui dure depuis dix-huit mois trouve enfin sa conclusion. Ce débat s’inscrit dans l’évolution de l’opinion publique améri-caine, aujourd’hui plus favorable au commerce internatio-nal, particulièrement du côté des partisans démocrates.

Les négociations du TPP sous le soleil de Guam ressem-blaient au train qui attend le signal du chef de gare. Bien que plusieurs questions restent en suspens, il semble que les négociateurs soient allés le plus loin possible dans les échanges et que l’étape finale des derniers compromis nécessite l’adoption du TPA.

Finalement, les opposants au TPA ont vu l’un de leurs argu-ments attaqué par le Fonds monétaire international (FMI), alors que l’organisation affirme maintenant qu’elle estime que le renminbi chinois n’est plus sous-évalué.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse civique
Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)
Université du Québec à Montréal
400, rue Sainte-Catherine Est
Pavillon Hubert-Aquin, 1er étage
Bureau A-1560
Montréal (Québec) H2L 2C5 CANADA

Téléphone : 514 987-3000 poste 3910
Télécopieur : 514 987-0397
Courriel : ceim@uqam.ca

À propos

Doté d’une structure favorisant la recherche, l’innovation et l’échange des idées, le CEIM réunit des chercheurs de réputation internationale spécialistes de l’économie politique des processus d’intégration et de mondialisation. Les accords commerciaux, la mondialisation, le régionalisme, le pouvoir des firmes, l’impact du numérique, autant de questions qui font l’objet des recherche du centre.

Abonnez-vous au bulletin