Accueil > Calendrier des activités > Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et (...) > La géopolitique de l’aide : une perspective historique vue à partir d’acteurs (...)

La géopolitique de l’aide : une perspective historique vue à partir d’acteurs de la société civile

Molly Kane - Mercredi 21 mars 2013, 18h à 19h30

Local A-3316, Pavillon Hubert-Aquin, 400 rue Sainte-Catherine, Métro Berri-UQAM

Dans cette conférence, il sera question des implications de la géopolitique et de l’industrie de l’aide, auxquels participent les organisations de coopération internationale en fonction de la tradition de la solidarité internationale. Seront également abordées les possibilités de transformation sociale dans un contexte post-colonial.

Molly Kane a plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de la justice sociale et de la coopération internationale plus particulièrement au niveau de l’analyse politique, de la recherche, du plaidoyer, du développement organisationelle et de la formation de coalitions. Elle a occupé le poste de Directrice générale de l’organisation de justice sociale internationale Inter Pares de 1996 à 2008. Au cours d’une année sabbatique à Inter Pares, elle aura été Professeure adjointe invitée au département Global Development Studies à l’Université Queen’s où elle a entrepris des recherches sur l’économie politique de l’aide et des ONGs internationales. Depuis son départ d’Inter Pares, elle a également travaillé avec ETC Group, Pambazuka News et l’organisation canadienne catholique Développement et Paix.

Elle a été co-présidente fondatrice du Forum Afrique Canada de 1999 à 2005, membre du Comité d’administration d’ACORD de 1998 à 2010 (présidente de 1999 à 2004), et membre du conseil d’administration du CCCI de 2004 à 2009. Au sein du CCCI, elle a été membre du comité de suivi de la loi sur la responsabilité en matière d’aide au développement officielle C-294 et représentante des organisations de la société civile canadienne à l’Accra High Level Forum on Aid Effectiveness. Elle est actuellement chercheure en résidence au CIRDIS à l’UQAM.