Mesurer la diversité des expressions culturelles à travers la diffusion et la circulation transnationales des produits culturels numériques

Destiny TchéhoualiMichèle RiouxCentre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)Observatoire des réseaux et interconnexions de la société numérique (ORISON)

Actes du Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques (p. 253-264)

Le rôle joué par les industries culturelles dans l’économie mondiale devient essentiel. C’est du moins ce que souligne le récent rapport de l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU) sur la mondialisation du commerce culturel qui dresse un état des lieux des échanges de biens et des services culturels à travers le monde. Ce rapport mentionne que les exportations mondiales totales des biens culturels ont plus que doublé entre 2004 et 2013, passant de 108,4 milliards de dollars américains (G USD) à 212,8 G USD. Il démontre également sur la base de chiffres clés comment le numérique accélère les échanges de biens et services culturels dématérialisés (tels que la musique, les films, les livres ou encore les journaux), rendant de plus en plus complexe l’obtention de données précises sur les flux transnationaux du commerce culturel. En effet, au cours de cette dernière décennie, les technologies numériques ont révolutionné la façon dont les biens et services culturels sont créés, produits, distribués et consommés, notamment avec l’apparition et la pénétration rapide des appareils connectés et le développement des contenus et des plateformes numériques. Ces enjeux qui étaient déjà perceptibles depuis quelques années sont désormais au cœur des débats internationaux sur la mesure des produits culturels numériques.

Documents joints :

Mesurer la diversité des expressions culturelles à travers la diffusion et la circulation transnationales des produits culturels numériques (PDF - 8.1 Mo)

[Vers le haut]