Fondements et paradoxes d’une intégration en profondeur en Amérique du Nord : le cas des télécommunications

Michèle Rioux

Les relations économiques entre le Canada et les États-Unis
sont probablement les relations économiques les plus développées
au monde et l’on peut même se demander s’il convient encore de
parler de deux économies distinctes ou faudrait-il faire le constat
d’une seule et même économie nord-américaine. Certes, les
frontières existent toujours mais non seulement les entreprises
conçoivent-elles de plus en plus leur espace comme étant le
marché nord-américain mais aussi le Canada et les États-Unis ont,
par le biais d’accords commerciaux bilatéraux, régionaux et
multilatéraux, sensiblement réduit les obstacles au commerce et
favorisé ce que l’on peut désormais appeler une « intégration en
profondeur ».

(Suite dans le document joint)

Documents joints :

Fondements et paradoxes d’une intégration en profondeur en Amérique du Nord : le cas des télécommunications (PDF - 368.1 ko)

[Vers le haut]