Une taxation minimale des multinationales pour enrayer l’évitement fiscal

Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales (CRILFM)Julien Frédéric Martin

Julien Martin est professeur au Département des sciences économiques et titulaire de la Chaire de recherche sur l’impact local des firmes multinationales

Le texte est paru dans Libération, le 16 avril 2020

[Vers le haut]