Les fermiers comme piliers de la nation indienne, vraiment ?

Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS)Catherine Viens

Catherine Viens est doctorante en science politique à l’UQAM, coordonnatrice à la recherche du CERIAS et responsable aux projets spéciaux à l’IEIM

L’article a été publié dans Alternatives

[Vers le haut]