Les élections en Irak

Louis Balthazar

Le Soleil

Opinions, samedi 5 février 2005, p. D5

Les élections tenues en Irak dimanche constituent, à n’en point douter, un grand succès à la fois pour le progrès de la démocratie au Moyen-Orient et pour la politique étrangère américaine. Il faut être un peu tordu pour ne pas reconnaître qu’une forte majorité d’Irakiens chiites et kurdes s’est prévalue du droit d’élire une assemblée constituante. Un phénomène inusité dans la région et qui a eu l’heur de susciter des îlots d’enthousiasme dans une population éprouvée et aliénée depuis nombre d’années.

[Vers le haut]