Le mariage civilo-militaire : divorce ou réconciliation ? L’exemple canadien

Albert Legault

L’auteur redéfinit les fondements de l’imputabilité externe et interne des politiques de défense canadienne, de la place des militaires dans une société démocratique et de la nécessaire intégration des militaires à la société civile. Une véritable rupture entre la société civile et militaire ne viendrait cependant qu’approfondir la déchirure civilo-militaire qui apparaît en filigrane de la plupart des démocraties contemporaines.

Collection Raoul-Dandurand, Éditions L’Harmattan, 1998, 144 pages.
ISBN 2-89489-046-X

[Vers le haut]