Birmanie- Accord "national" de cessez-le-feu : avancée ou revers ?

Centre d’études et de recherche sur l’Inde, l’Asie du Sud et sa diaspora (CERIAS)

Une analyse d’Olivier Guillard

Le 15 octobre, dans la déroutante capitale administrative Naypyidaw, le gouvernement post-junte du Président Thein Sein accueillait les représentants d’une dizaine de groupes ethniques armés pour un événement historique et solennel : la signature, après un demi-siècle d’affrontements entre forces régulières et guérillas ethniques —une vingtaine ventilées sur les pourtours frontaliers du pays—, d’un accord ‘’national’’ de cessez-le-feu (NCA) censé constituer la première étape vers l’établissement de la paix.

Lisez la suite en pièce jointe

Documents joints :

focus_asie_no2_birmanie_octobre_2015.pdf (PDF - 845.3 ko)

[Vers le haut]