Accueil Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) Page d'accueil - Projet d'études sur les technologies de l'information et des communications (ÉTIC) - CEIM
Accueil CEIM / Accueil ÉTIC / Événements / Gouvernance globale du travail (GGT) / L’accord de libre-échange Canada-Colombie : les enjeux des droits de la (...)

L’accord de libre-échange Canada-Colombie : les enjeux des droits de la personne et la question des normes du travail

Puce noire Vendredi 13 novembre 2009 à 11h Salle N-M360 (Pavillon Paul-Gérin-Lajoie), UQAM

Activité organisée par la Chaire C.-A. Poissant de recherche sur la gouvernance et l’aide au développement et le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM)

Conférence de :

Michèle Rioux, Professeure au Département de science politique à l’UQAM et directrice de recherche au Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM).

Etienne Roy Grégoire, Coordonnateur de l’axe gouvernance de la Chaire C.-A. Poissant de recherche sur la gouvernance et l’aide au développement.

Description de l’événement

La signature d’un traité de libre échange entre le Canada et la Colombie a soulevé une controverse articulée autour d’enjeux de droits de la personne. Les opposants de l’accord soulignent le taux particulièrement élevé d’assassinat de syndicalistes en Colombie ; ses supporteurs, d’autre part, remettent en question l’existence d’un lien entre libre-échange et violations aux droits de la personne. Ils argumentent que l’accord fortifie, en fait, les droits des travailleurs et contribuera à consolider une supposée amélioration de la situation des droits de la personne en Colombie.
Cet accord s’inscrit, par ailleurs, dans le cadre d’une augmentation marquée des investissements canadiens dans le secteur extractif dans la région andine, investissements qui renvoient aux débats associant extraction des ressources naturelles et conflits armés. Quels sont, en définitive, les liens à faire entre cet accord commercial et les droits de la personne en Colombie ? Les mécanismes mis en place dans le cadre du traité sont-ils adéquats pour répondre à ces problématiques ? Existe-t-il des alternatives institutionnelles viables ?

Partager

Partager sur Facebook  
Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM) ceim @uqam.ca Retour en haut de la page
Nos partenaires        Université du Québec à Montréal (UQAM)        Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)        Fond de recherche sur la société et la culture | Québec        Ressources humaines et Développement des compétences Canada