Accueil
Accueil CEIM / Accueil GGT / Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) / Le mouvement coopératif : Une analyse critique de la littérature (...)

Le mouvement coopératif : Une analyse critique de la littérature contemporaine

Introduction

Cette analyse critique porte sur la littérature afférente au domaine économique et socioéconomique, ainsi qu’aux recherches scientifiques menées au cours des dernières années dans le domaine coopératif. La posture critique adoptée relative- ment aux textes de nature socioéconomique porte sur le traitement donné au coopérativisme et l’angle adopté au regard de cette littérature repose principalement sur la résilience organisationnelle, permettant d’évaluer les points de convergences et de divergences entre les communautés de chercheurs. Cette note de re- cherche consiste donc en une analyse des interrelations conceptuelles entre le milieu socioéconomique et le secteur coopératif décrites et laissées en filigrane dans les textes, ainsi que des absences de relations entre ces deux pans de la littérature. Précisément, le premier volet de porte sur quelques auteurs centraux de la littérature économique et socioéconomique ayant marqué ce domaine depuis les dernières décennies (Pierre Bourdieu, Hyman P. Minsky, Paul Krugman et Henry Mintzberg), et le second volet dégage d’une série d’article récents, les éléments structurants liés au coopérativisme et à la résilience coopérative et traite de trois études de cas (le complexe Mondragõn, le Mouvement Desjardins et La Louve). La recherche se termine par une synthèse, suivie d’une réflexion critique en guise de conclusion.

Documents joints

Partager

Partager sur Facebook  
Gouvernance Globale du Travail (GGT) ggt @uqam.ca Plan du site Haut Haut
Université du Québec à Montréal (UQAM)    Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)    Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)    CANADA    Ressources humaines et Développement social Canada    Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)