Accueil
Accueil CEIM / Accueil GGT / Groupe de recherche sur l’intégration continentale (GRIC) / Les États-Unis et l’Amérique latine. De Monroe à l’Initiative pour les Amériques (...)

Les États-Unis et l’Amérique latine. De Monroe à l’Initiative pour les Amériques ou de l’hégémonie totale à la volonté de partenariat

janvier 2000 , par Jean Gérald Cadet

Le 27 juin 1990, à l’occasion d’une conférence de presse à la Maison Blanche, le
président George Bush annonce l’intention des États-Unis de revoir les relations
entre Washington et l’Amérique latine. Dans le cadre d’un projet politique ayant pour
objectif de soutenir l’ouverture des marchés latino-américains, le président Bush
lance “l’Initiative pour les Amériques” (The Enterprise for the American Initiative).
Il s’agit pour les Américains de solidifier leurs liens avec l’ensemble de l’Amérique
latine1, un accord de libre-échange existant déjà avec le Canada. Cette décision
marque une rupture fondamentale de la politique latino-américaine de Washington.
(suite dans le document joint)

Partager

Partager sur Facebook  
Gouvernance Globale du Travail (GGT) ggt @uqam.ca Plan du site Haut Haut
Université du Québec à Montréal (UQAM)    Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)    Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)    CANADA    Ressources humaines et Développement social Canada    Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM)