Accueil - Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) Centre d'études sur l'intégration et la mondialisation (CEIM)
Accueil CEIM / Accueil GRIC / Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) / Ce n’est pas une simple crise : nous vivons une interruption inédite de la (...)

Ce n’est pas une simple crise : nous vivons une interruption inédite de la mondialisation

Puce noire L’article est paru dans L’Obs , Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM), Romain Lecler

Entrevue de Romain Lecler, professeur au Département de science politique de l’UQAM et chercheur au CEIM

Entrevue de Romain Lecler, professeur régulier au département de science politique à l’Université du Québec à Montréal dans la revue Le Monde.

La diffusion du virus souligne notre addiction collective à la mobilité internationale, analyse pour « l’Obs » le politiste Romain Lecler.

Alors que plusieurs pays se confinent pour faire face à l’épidémie de coronavirus, que l’économie mondiale est en pleine tourmente, est-on en train d’assister à un tournant dans l’histoire de la mondialisation ? L’épidémie actuelle serait-elle son fossoyeur ? Les réponses de Romain Lecler, professeur de politiques mondiales à l’université du Québec à Montréal et auteur de « Sociologie de la mondialisation » (La Découverte, 2013).

L’Obs. Parti de Chine, le Covid-19 s’est étendu très rapidement à travers le monde, frappant et paralysant de nombreux pays, en Europe notamment. Qu’est-ce que sa propagation révèle ?

Romain Lecler. Ce virus est un pur produit de la mondialisation. Sa diffusion internationale en révèle les mécanismes et les vulnérabilités. La pandémie est bien sûr venue nous rappeler en premier lieu combien nos économies sont interdépendantes, et la production industrielle totalement éclatée à travers le monde. Dès que le premier maillon de cette chaîne a été touché, la région de Wuhan en l’occurrence, où beaucoup de multinationales sont implantées, l’économie mondiale a commencé à s’effondrer. Ce qui n’est pas sans poser d’importants problèmes d’approvisionnement pour les pays qui avaient abandonné des pans de leur industrie à la Chine. On l’a vu avec la question de la fabrication de certains médicaments ou de masques de protection.

Lien vers l’article
https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200321.OBS26386/ce-n-est-pas-une-simple-crise-nous-vivons-une-interruption-inedite-de-la-mondialisation.html

Pour avoir accès à l’article intégral, veuillez communiquer avec Romain Lecler par courriel : lecler.romain@uqam.ca.

Partager

Partager sur Facebook  
Groupe de recherche sur l'intégration continentale (GRIC) gric @uqam.ca Retour en haut de la page
Université du Québec à Montréal (UQAM)            Institut d'études internationales de Montréal (IEIM)            Fond de recherche sur la société et la culture | Québec            Ressources humaines et Développement des compétences Canada