> >

La lutte contre les contenus haineux sur les plateformes de médias sociaux : une analyse comparative d’approches de régulation

Note de recherche


Résumé

Notre recherche traite de la réglementation des plateformes de médias sociaux, notamment dans la lutte contre les discours haineux. Elle s’appuie sur l’analyse comparative de deux approches de régulation adoptées dans deux juridictions distinctes : la soft regulation (Union européenne) et la hard regulation (Allemagne). Malgré les variations de contrainte des deux approches, nous constatons qu’elles ne se traduisent pas en suppressions excessives de contenus répréhensibles par les médias sociaux (par souci de conformité aux règles), et ce, malgré une augmentation du volume de signalements ou de plaintes reçues. Les plateformes se sont généralement conformées à leurs obligations, alors que les mesures de régulation ont favorisé davantage de transparence sur leurs pratiques de modération.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse postale
Observatoire de l’Asie de l’Est
Département de science politique
Université du Québec à Montréal
CP 8888, succursale Centre-Ville
Montréal (Québec) H3C 3P8 CANADA

Téléphone : 514 987-3000, poste 2296
Télécopieur : 514 987-0397
oae@uqam.ca

Présentation

L’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), établi en 2013 par le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) à l’Université du Québec à Montréal, a comme mission d’observer, de présenter et d’analyser l’économie politique, la géopolitique, la géo-économie et les questions de sécurité de cette région, c’est-à-dire les deux Corées, la Chine, Taïwan, le Japon ainsi que les onze pays d’Asie du Sud-Est, en lien avec la mondialisation, les processus d’intégration régionale et leurs modèles de gouvernance et de régulation.

Abonnez-vous au bulletin