> >

Développement culturel. La relance du FIPC et ses implications institutionnelles et politiques

Observatoire des politiques culturelles


Résumé

Depuis un an et à la suite de la demande de certains États, l’UNESCO a pris l’initiative de relancer le fonctionnement du Fonds international pour la promotion de la culture (FIPC), suspendu en 2006. Même si cette initiative semble être majeure pour les questions du développement culturel et de coopération culturelle internationale, elle suscite certaines interrogations évidentes relatives à l’utilité de la relance, aux implications politiques et institutionnelles de cette action et au rapport que le FIPC entretiendra avec la Convention sur la diversité des expressions culturelles et son Fonds international pour la diversité culturelle.

Pour lire l’article Développement culturel. La relance du FIPC et ses implications institutionnelles et politiques cliquer ici.

Partager sur :

Dernières publications

Nous joindre

Adresse postale
Observatoire de l’Asie de l’Est
Département de science politique
Université du Québec à Montréal
CP 8888, succursale Centre-Ville
Montréal (Québec) H3C 3P8 CANADA

Téléphone : 514 987-3000, poste 2296
Télécopieur : 514 987-0397
oae@uqam.ca

Présentation

L’Observatoire de l’Asie de l’Est (OAE), établi en 2013 par le Centre d’études sur l’intégration et la mondialisation (CEIM) à l’Université du Québec à Montréal, a comme mission d’observer, de présenter et d’analyser l’économie politique, la géopolitique, la géo-économie et les questions de sécurité de cette région, c’est-à-dire les deux Corées, la Chine, Taïwan, le Japon ainsi que les onze pays d’Asie du Sud-Est, en lien avec la mondialisation, les processus d’intégration régionale et leurs modèles de gouvernance et de régulation.

Abonnez-vous au bulletin