Accueil > Institut d’études internationales de Montréal (IEIM) > La crise de la COVID-19 et la transition du leadership mondial : une (...)

La crise de la COVID-19 et la transition du leadership mondial : une aubaine pour la Chine ?

Ce document a été rédigé par Gauthier Mouton, candidat au doctorat en science politique à l’UQAM, et Guy Saint-Jacques, ancien Ambassadeur du Canada en Chine et fellow de l’IEIM


« Les signes avant-coureurs d’un bouleversement imminent de l’ordre international étaient déjà perceptibles avant la propagation du coronavirus (SARS-CoV-2). Désormais, il apparaît assez clairement que la Chine souhaite exploiter cette crise pour changer le système multilatéral à son avantage.
À certains égards, cette pandémie représente un momentum dans l’histoire récente de la politique mondiale, à la confluence de deux trajectoires contraires : une ascension, celle de la puissance chinoise, et un déclin, celui du leadership américain dans la gestion des principaux dossiers internationaux. La remise en question de l’hégémonie américaine face à l’émergence de la Chine comme puissance globale, combinée à un déplacement du centre de gravité de l’économie mondiale vers l’Asie, a évidemment entraîné une multitude de travaux sur ce nouvel ordre international. »
[...]
« Si demain la Chine exerce le leadership de la gouvernance économique mondiale, elle sera le premier État, non occidental, non anglophone et non démocratique à occuper cette position depuis plusieurs siècles. »

Découvrez le texte complet en pièce jointe.

Auteurs

Gauthier Mouton

Guy Saint-Jacques




Institut d’études internationales de Montréal (IEIM)

Gauthier Mouton

Guy Saint-Jacques